Ende
Gelände
2021


stop au charbon. protéger le climat!

Communiqué de presse, du 14.05.2021

++ Action de masse contre le gaz fossile : Ende Gelände annonce une action du 29.07. au 02.08. ++

Ende Gelände participera à une action de désobéissance civile de grande envergure contre le projet de terminal GNL de Brünnsbüttel du 29 juillet au 02 août. Ce dernier est censé être approvisionné en gaz issu de la fracturation hydraulique. À travers l’action, le collectif proteste contre l’expansion de toute infrastructure liée aux énergies fossiles et pour une sortie immédiate du charbon et du gaz. 

Ronja Weil, porte-parole d’Ende Gelände: ” Le terminal de gaz de fracking à Brünnsbüttel est synonyme d’exploitation coloniale et de destruction dans le Sud global. Le gaz est un accélérateur de la crise climatique globale et la fracturation hydraulique provoque non seulement la pollution des sols mais aussi des pénuries d’eau dans les régions d’extraction. C’est la continuation de siècles de colonialisme.”

Ende Gelände bloque les infrastructures du charbon dans les zones minières allemandes avec des actions de désobéissance civile depuis 2015. À l’automne 2020, les infrastructures gazières ont aussi été bloquées pour la première fois avec la centrale à gaz de Lausward près de Düsseldorf. Le collectif a continué son travail contre le gaz de fracking en 2021.

“Tout comme le charbon, le gaz est un tueur du climat car en plus du CO2, il relâche du méthane, encore plus nocif”, explique Ronja Weil. “C’est pourquoi Ende Gelände exige une sortie immédiate du gaz. Nous devons sortir de toutes les énergies fossiles.”

L’institut allemand pour la recherche économique (DIW) a lui aussi récemment critiqué l’expansion des infrastructures gazières en raison de leur nocivité pour le climat. Le méthane serait 87 fois plus nocif que le charbon sur une période de 20 ans. En ce qui concerne les projets de terminal GNL, il est indiqué qu’il n’y a “aucune nécessité énergétique ou économique pour l’expansion de l’infrastructure d’import” (1).

Ende Gelände dénonce particulièrement le greenwashing de l’industrie gazière. “Le gaz propre est un sale mensonge. Pour leur profit, les entreprises des énergies fossiles détruisent consciemment la base de vie des populations du Sud global et alimentent la crise climatique globale”, d’après Ronja Weil.

C’est pourquoi Ende Gelände pose la question du système à travers les actions de désobéissance civile de masse. “L’industrie fossile est un excellent exemple des conséquences de notre système économique actuel. Le capitalisme fait exploser les limites de la planète. Nous nous battons pour un changement de système profond”, ajoute la porte-parole.

Afin de protéger tou.te.s les participant.e.s dans le contexte de la pandémie de COVID-19, Ende Gelände est en train de développer un concept d’hygiène complet qui sera adapté à la situation.

Contact presse:
Ronja Weil: +49 151 413 745 27

presse@ende-gelaende.org | www.ende-gelaende.org

Twitter: @Ende__Gelaende | Flickr: https://www.flickr.com/photos/133937251@N05/albums

(1) https://www.diw.de/de/diw_01.c.815878.de/publikationen/politikberatung_kompakt/2021_0166/am_klimaschutz_vorbeigeplant_-_klimawirkung__bedarf_und_infrastruktur_von_erdgas_in_deutschland__hintergrundpapier.html