Ende
Gelände
2019


stop au charbon. protéger le climat!

Consensus Médic pour l’action Ende Gelände

En tant qu’équipe médic et que coordination, il est important pour nous que vous lisiez ce consensus d’action et que vous vous l’appropriez.

En tant qu’équipe médic, nous sommes solidaires du contenu des actions menées et nous considérons comme faisant partie de l’action à laquelle nous participons (que ce soit sous l’étiquette « non-agissant » comme accompagnateur/trice, ou de manière militante, par exemple comme équipe médic de groupes affinitaires). Il est important pour nous de ne pas être considérés comme des prestataires de service.

Nous donnerons le meilleur de nous-mêmes afin d’assurer une prise en charge optimale de toutes les personnes dans le cadre de l’action. Pour nous, l’intégrité physique et psychique est donc centrale. En conséquence, nous n’agissons qu’en rapport avec notre niveau de formation et de connaissance et choisissons un signe distinctif (uniforme, etc.) qui traduise nos aptitudes (et qui ne donne donc pas l’impression d’une « fausse sécurité »).

Notre objectif est de contourner les structures qui peuvent travailler avec les organes de la répression, comme les services de secours et les hôpitaux. Toutefois, en cas d’urgence, c’est l’intégrité corporelle de la personne concernée qui prime. Si nécessaire, en accord avec elle, ou avec son groupe affinitaire, nous pourrons donc aussi y recourir pour aller chercher une aide externe.

Nous nous considérons comme partie intégrante de la structure antirépression et nous efforçons donc à une bonne collaboration entre nous (avec les autres équipes médicales qui interviennent sur les manifestations), avec les commissions d’enquête, Out of Action et la Croix Rouge. En particulier, nous tenons à respecter l’anonymat de tout.e.s. Nous ne publierons rien de manière non concertée, qu’il s’agisse du nombre de blessé.e.s ou d’autres choses qui permettraient de donner des informations sur des personnes par déduction. Cela vaut autant pour l’utilisation des réseaux sociaux que pour les relations avec les médias. Bien évidemment, nous ne travaillons pas avec la police et ne ferons pas de déposition auprès de la police et de la justice, même si, dans le doute, cela signifie être soi-même concerné.e par la répression.

En conséquence, soyez bien attentif.ve.s aux conséquences et aux situations que l’on peut rencontrer en tant qu’équipe médic. Des ateliers seront notamment organisés afin de s’informer à ce sujet avant l’action. Ce qui est certain, c’est que nous sommes beaucoup et que nous ne laisserons personne tout.e. seul.e face à la répression.

Nous nous réjouissons déjà de travailler avec vous!

Contact: sani@ende-gelaende.org (PGP)